Sommaire
Technologie
Bibliothèque
Ouvrages, France & Monde
Bassins de production
Les STEP - Groupes ternaires


Les groupes ternaires

 
Description de quelques installations européennes.
Groupes ternaires horizontaux:
 
Centrale de Vianden, au Luxembourg, 9 groupes horizontaux sont installés , fonctionnant sous 200m de hauteur de chute.
Ils sont positionnés 12m en dessous du niveau minimal du bassin inférieur, pas de problème pour le fonctionnement des turbines qui sont des Francis et fonctionnent noyées.
 Cette centrale possède également un groupe binaire vertical réversible (Vianden 2), un deuxième groupe identique est en cours de construction (Vianden 3).
 
Centrale de Veytaux, en Suisse, le bassin inférieur est constitué par le Lac Léman, le bassin supérieur est la retenue du barrage de l’Hongrin, 880m plus haut.
Les machines sont positionnées au dessus du lac, pas de problème pour les turbines qui sont des Pelton, en revanche l’amorçage des pompes nécessite l’utilisation de pompes auxiliaires pour les mettre en pression et ce type de fonctionnement n’est pas sans risques pour les pompes.
 Pour cette STEP également une extension est en construction, elle sera équipée de deux groupes ternaires verticaux.
 
Groupes ternaires verticaux :
 
Nous l’avons évoqué plus haut, la pompe est positionnée en profondeur, entre 25m et 40m plus bas que le niveau minimal du bassin inférieur, cela conduit à une grande longueur d’arbre si l’on veut placer la turbine Pelton « hors d’eau ». A défaut, la turbine peut être positionnée plus basse et une injection d’air comprimé dans son circuit d’évacuation la maintient à l’air libre.
La centrale Kopswerk II, en Autriche, a adopté une configuration originale avec la turbine Pelton placée au dessus de l’alternateur/moteur. Cela réduit la longueur de l’arbre entre le moteur et la pompe et positionne la turbine le plus haut possible. Il n’empêche que malgré cette configuration, une surpression à air comprimé est installée sur l'évacuation de la turbine Pelton car l’ensemble est très en profondeur.
 
Fonctionnement des groupes ternaires :
 
Turbinage : la pompe doit être désaccouplée, en cas d’impossibilité (absence de dispositif d’accouplement, passage rapide du mode pompage au mode turbinage sans arrêt du groupe) il est nécessaire de la dénoyer par injection d’air comprimé, à défaut la pompe absorberait une part importante de l’énergie fournie par la turbine.
Dans certaines installations (Kopswerk II en particulier), un tel mode de fonctionnement : turbinage et pompage simultanés, peut-être utilisé. Dans cette configuration le groupe participe au réglage de la fréquence du réseau, bien évidemment le débit de refoulement dans le bassin supérieur est d’autant diminué .
 
Pompage : le lancement du groupe est assuré par le fonctionnement de la turbine jusqu’à la vitesse de synchronisme, celle-ci atteinte l’alternateur est accroché au réseau et fonctionne en moteur synchrone, la pompe est mise en charge et les injecteurs de la turbine sont fermés.



 

Date de création : 16/11/2011 . 21:32
Dernière modification : 15/09/2012 . 21:28
Catégorie : Les STEP
Page lue 4554 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 64 membres


Connectés :

( personne )
Webmaster - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^