Sommaire
Technologie
Bibliothèque
Ouvrages, France & Monde
Bassins de production
Historique - Les pionniers


Les pionniers   

En France, le plus célèbre précurseur est évidemment Aristide BERGES qui équipe la première centrale hydraulique importante en 1869 (700 kW), cette usine utilise directement l’énergie mécanique.
Mais l’ère des pionniers de l’hydroélectricité débuta avec l’invention de la dynamo par GRAMME (1871), de la « haute tension » par DEPREZ (1873), de l’alternateur par TESLA et du transformateur par GAULARD (1884).
 
 Aristide BERGES (1833-1904) – La  houille blanche, quel est ce nouveau charbon ? Cette question quelques contemporains d’Aristide BERGES se la posèrent lorsqu’à l’Exposition universelle de 1889 il formula cette expression.
Dans l’esprit de Bergès cette métaphore lui était inspirée par l’énergie potentielle contenue dans les glaces et les neiges qui recouvraient de blanc les sommets alpins.
Personnage controversé, Aristide Bergès fut le grand précurseur dans l’utilisation de l’énergie des chutes d’eau. Cet ingénieur ariégeois, fabricant de pâte à papier, était venu dans la vallée du Grésivaudan pour installer une machine de son invention. Devant les chutes d’eau qui dévalaient du massif de Belledonne, il eut la révélation de l’énergie mécanique que l’on pouvait en tirer.
Dès 1869, Bergès canalise dans une conduite forcée une chute d’eau, sur une hauteur de 200 mètres. C’est la plus grande conduite forcée jamais réalisée dans les Alpes, à cette époque. La maîtrise de l’énergie hydraulique par l’homme amorce un nouvel âge pour l’industrie.
Aristide Bergès, industriel entreprenant et novateur, était controversé car il était peu scrupuleux sur les droits d’usage de l’eau. Promoteur de l’expression française la houille blanche, il semblerait que dès 1854 le Président du Conseil italien CAVOUR avait déjà parlé de il carbone bianco !!
 
Parmi les pionniers de l’hydroélectricité, on peut citer dans le sud-est de la France :
- 1894 - Joseph MOTTET à St-Martin-Vésubie (06) et GUITTON & BERTOLUS à Briançon (05),
- 1896 - DURANDY à Plan-du-Var (06),
- 1898 - RICHARD à La Brillanne (04),
- 1904 - FOURNIAL à La Motte (83) & Valentin CHABRAND à Ventavon (05),
- 1906 - Louis BOURG à RIBIERS (05) sur le ruisseau de Clares-Combes,
- 1907 - Gilbert PLANCHE construit l’usine de l’Argentière (05) pour la production d’aluminium.
Des sociétés, quelquefois relativement modestes, prendront rapidement la suite des pionniers pour faire face au développement des consommations en éclairage et en force motrice. En juin 1900 est créée la société Énergie Électrique du Littoral Méditerranéen qui allait monopoliser production et distribution dans le Sud-Est jusqu’à la loi de nationalisation de 1946.
 
On ne peut oublier d’évoquer le nom d’Yvan WILHELM qui dès le début du XXe siècle projetait la construction d’un barrage sur le site de Serre-Ponçon, projet qui attendra plus d’un demi siècle pour se concrétiser, avec des dimensions et une technologie différentes.
 
En ce début du XXe siècle, un peu plus au nord, en Dauphiné, deux industriels sont particulièrement actifs dans le développement de l’hydroélectricité, il s’agit de Charles-Albert KELLER et de Maurice BERGES, l’un des fils du précurseur.

 

 


Date de création : 01/08/2008 . 21:03
Dernière modification : 19/11/2011 . 21:55
Catégorie : Historique
Page lue 5671 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 64 membres


Connectés :

( personne )
Webmaster - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^